10 bonnes raisons pour raconter des histoires aux enfants

8 avril 2019 | Non classé

Joann Sfar, un dessinateur célèbre a dit :

« Un adulte va lire un livre pour se distraire,
un enfant va lire un livre pour se construire ».

Pour de multiples raisons, l’enfant a besoin qu’on lui raconte des histoires pour se construire. Nous vous en proposons 10 :

1. Pour la stimulation de sa sensorialité
L’enfant regarde, touche, manipule et écoute en même temps. La lecture stimule son audition et sa vision par le lien image/ mot.

2. Pour le développement de la motricité fine
Au début, le très jeune enfant va commencer par mordiller les livres, puis apprend à tourner les pages, à soulever les languettes ou les rabats, à coordonner son œil et sa main. Ensuite il pourra s’aider de son doigt lors de la lecture.

3. Pour la relation avec les adultes
La lecture est une situation propice au bien-être et au calme, dans laquelle l’adulte accorde du temps à l’enfant, favorise son “sentiment d’importance ». Relire un même livre à un enfant encore et encore est propice à l’émergence d’émotions positives : joie d’apprendre, d’être dans une relation affective porteuse de chaleur ou encore d’anticiper et de participer.

4. Pour le développement du langage et du vocabulaire
La répétition change littéralement le cerveau. Entendre encore et encore la même histoire, c’est ancrer du vocabulaire dans le cerveau. La littérature jeunesse se prête particulièrement bien à cet apprentissage : non seulement les auteurs jeunesse jouent avec les sonorités et les mots, mais ils proposent des situations qui sont à la fois des miroirs et des fenêtres pour les enfants, qui les font rire, ce qui revêt beaucoup de sens pour eux.

5. Pour la compréhension des récits
La familiarisation des enfants le plus tôt possible avec la structure d’une histoire (début, aventures, fin, présence de connecteurs logiques et temporels, concordance des temps) leur permet de raconter eux-mêmes des événements ou des histoires de manière logique et chronologique. Il est important de laisser l’enfant raconter lui-même l’histoire qu’il a plusieurs fois entendue. La compétence narrative ne se construit pas dans une attitude d’écoute, mais dans un aller et retour permanent entre le fait d’écouter et le fait de raconter.

6. Pour le développement de l’imagination et de la créativité
L’enfant créatif se sent moins dépourvu devant les imprévus de la vie.

7. Pour la lecture et l’écriture
L’exposition des enfants en bas âge aux livres favorise leur apprentissage de la lecture et de l’écriture car ils construisent progressivement le lien entre les mots imprimés et les mots prononcés par l’adulte qui lit.

8. Pour la connaissance de soi
Les contes permettent aux enfants de reconnaître leurs émotions, de les nommer, de les comprendre et d’affronter leurs difficultés. L’enfant s’identifie aux personnages et se rend compte que ceux-ci éprouvent les mêmes sentiments que lui. L’enfant se sent alors normal, il intègre le fait que ses émotions, ses fantasmes ne sont pas monstrueux. Quand le héros gagne à la fin, c’est aussi la victoire de l’enfant qui s’est identifié. Les contes contribuent à diminuer les peurs.

9. Pour servir de médiateurs et faire passer des messages
Les livres vont parfois aider les adultes à faire passer des messages aux enfants, que ce soient des messages philosophiques (comme l’altruisme, la sensibilisation à l’écologie…) ou des messages plus ancrés dans le quotidien (comme le brossage de dents, les disputes entre frères et sœurs ou encore l’arrivée d’un bébé…).

10. Pour son sens de l’écoute
La capacité à soutenir son attention quand il écoute lui permet d’accéder plus facilement aux apprentissages.

Pour aller plus loin, voici 3 conseils sur les livres :
• Pour les tout petits jusqu’à la fin de l’école maternelle choisir de préférence des histoires de préférence positives car il y a hélas beaucoup d’horreurs dans les livres pour enfants à un âge où il leur est impossible de comprendre la relativité des points de vue.
• Préférez toujours les histoires simples.
• Offrir suffisamment de livres à l’enfant pour qu’il choisisse lui-même ce qu’il a envie qu’on lui raconte régulièrement.

Belles histoires à vous

Flore Guattari Michaux

Flore Guattari Michaux

Psychologue du développement et de l'éducation

Flore Guattari Michaux travaille en cabinet libéral sur Colombes (92) auprès d'enfants, d'adolescents et d'adultes. Elle est spécialisée en parentalité et numérique.

Newsletters

Cliquez-ici pour retrouver tous les articles par newsletter

Archives

  • 2019 (19)
  • 2018 (53)
  • 2017 (1)

Catégories