Connaissez-vous les « dark patterns » ?

2 mai 2021

La réponse est oui, vous les connaissez ! Pourtant vous êtes sans doute bien embarrassés pour préciser ce que c’est… En réalité, vous les connaissez à vos dépens.

Les « dark patterns », ce sont tous ces pièges légalement utilisés par les entreprises du net qui régulièrement compliquent votre expérience utilisateur, vous amenant à cliquer là où vous n’auriez pas voulu aller, ou à augmenter le coût de votre « panier » sans que vous en ayez forcément conscience.

Combien de newsletter auxquelles vous ne vous étiez jamais inscrits avez-vous déjà reçu ?

Combien de fois avez-vous cliqué sur un titre accrocheur du style : « Perdre 5 kilos sans efforts en dormant », ou encore « Quand vous découvrirez le nouveau mari de Sharon Stone vous serez choqué » ?

Combien de fois avez-vous souscrit à une assurance de quelques euros, ou à un compte premium sans même vous en rendre compte, simplement parce que vous n’avez pas décoché une case ?

Les « dark patterns » ont pour but d’augmenter la collecte de vos données, de générer des clics, de vous faire souscrire à des offres, d’augmenter le coût de votre « panier ».

Vous pouvez consulter une liste très éclairante des principaux « dark patterns » sur le blog suivant : https://www.novaway.fr/blog/ui-ux-design/dark-pattern-experience-utilisateur. Je vous en livre ici quelques exemples… parmi ceux qui m’ont parlé car je me suis déjà faite piéger !

  • Forced Continuity : c’est la perpétuation d’abonnement. Un jour on vous a promis une livraison gratuite en 24h chrono et vous avez dit d’accord ! Parce que vous étiez pressés, ou parce que vous n’avez pas fait attention. Au bout d’un mois, sur le même site, les livraisons sont toujours gratuites, mais pour cela vous payez un abonnement, et vous avez totalement oublié que vous y avez souscrit de votre plein gré. C’est mauvais à la fois pour notre porte-monnaie, et pour notre estime de nous-mêmes…
  • Friend spams : ce sont les spams de contact. Un jour vous avez voulu vous inscrire sur un site, le plus souvent un réseau social ou professionnel. Sous prétexte « d’améliorer votre expérience utilisateur », le site a demandé à pouvoir synchroniser vos contacts. Parce que vous n’avez pas compris de quoi il s’agissait ou parce que vous avez cliqué par inadvertance, le site a envoyé un message en votre nom à l’ensemble de vos contacts, par exemple une invitation pour « devenir ami » ou pour être parrainé(e). Évidemment dans vos contacts il y a aussi votre supérieur hiérarchique, le professeur de français de votre fille, ou votre ex à qui vous ne parlez plus… Vous vous êtes retrouvés bien gênés !
  • Hidden costs : ce sont les coûts cachés. Un jour vous vouliez louer un joli petit pied à terre au bord de la mer. Il était parfait, disponible et pas trop cher. Mais à la dernière étape du processus, se sont rajoutés des frais obligatoires de ménage, d’assurance, de mise à disposition des draps de lit, de dossier, de service… Et comme vous aviez déjà rêvé sur vos vacances et sur les châteaux de sable que vous pourriez construire sur la plage de sable fin, vous avez tout accepté… avec le désagréable sentiment de vous être un peu fait avoir quand même !
  • Roach motel : c’est un peu l’Hôtel California des Eagles, un endroit d’où on ne peut plus sortir ! Un jour, par faiblesse ou par excès d’enthousiasme, vous vous êtes inscrits sur un site ou un autre, une newsletter quelconque – pas celle de 3-6-9-12, qui est tout sauf quelconque et qui n’encombre pas si souvent votre boîte mail ;-). Aujourd’hui vous voudriez bien vous désinscrire pour arrêter le flux quotidien des envois. Seulement voilà, c’est tout sauf simple ! Vous avez très bien trouvé où vous inscrire, mais vous ne trouvez aucunement comment vous désinscrire… « Relax, said the nightman, we are programmed to receive. You can check out any time you like, but you can never leave ! »[1] Soyons honnêtes, dans la chanson c’était glaçant, là c’est surtout très très agaçant !

Conclusion pour bien profiter du net, mieux vaut être en pleine possession de ses capacités de concentration. Les mêmes sites qui nous maintiennent éveillés tard dans la nuit face à nos ordinateurs profitent de nos pannes d’attention pour nous piéger : vade retro dark patterns !

[1] « Détendez-vous, dit le gardien de nuit. Nous sommes programmés pour recevoir. Vous pouvez effectuer le check out à tout moment, mais vous ne pouvez jamais partir ! » (extrait de la chanson « Hôtel California » des Eagles)

     

     

     

    Marie-Noëlle Clément

    Marie-Noëlle Clément

    Psychiatre

    Médecin directeur de l'Hôpital de Jour pour Enfants André Boulloche à Paris, elle travaille plus particulièrement sur les relations que les publics jeunes entretiennent avec les écrans, la communication avec les jeunes enfants, et l’autisme.

    Newsletters

    Cliquez-ici pour retrouver tous les articles par newsletter

    Archives

    • 2021 (19)
    • 2020 (19)
    • 2019 (30)
    • 2018 (53)
    • 2017 (1)