Les effets des écrans sur la vue

19 mai 2018 | Non classé

Beaucoup d’inquiétudes circulent sur les effets de la lumière bleue des écrans numériques sur la vue. Au-delà d’une désagréable sensation d’inconfort lorsque nous restons trop longtemps devant les écrans, la lumière bleue pourrait-elle véritablement abîmer notre vue ?

L’Institut d’Education Médicale et de Prévention nous aide à faire le point (https://lebonusagedesecrans.fr/les-ecrans-et-votre-vision/quels-risques-pour-vos-yeux/).

Aucune étude scientifique à ce jour ne vient confirmer que la lumière bleue pourrait porter atteinte à nos yeux et à notre vue. En particulier il n’y a pas de lien avéré entre l’exposition aux écrans et la myopie, ni entre l’exposition aux écrans et la DMLA ou toute autre maladie des yeux. Cependant des études menées in vitro, non transposables à l’homme, nous invitent à la prudence car des animaux fortement exposés à la lumière bleue dans des conditions de laboratoire ont pu développer des troubles rétiniens. Ainsi, soyons en particulier prudents vis-à-vis des enfants, qui ont un cristallin transparent plus sensible à la lumière bleue que celui des adultes.

Ce qui est en revanche fréquemment constaté par chacun, c’est une fatigue visuelle liée à une utilisation importante des écrans. D’après le baromètre 2014 de l’ASNAV (Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue), 29% des français et 40% des jeunes auraient déjà ressenti les effets suivants suite à une exposition prolongée aux écrans : picotements, légers troubles visuels résolutifs, maux de tête… Par ailleurs, face à un écran, nous ouvrons grand les yeux et nous réduisons la fréquence de nos clignements. Ceci conduit à un phénomène de sécheresse oculaire et d’inconfort. Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres à ces effets.

Alors comment préserver ses yeux ?

4 conseils :

  1. La position de l’écran doit être réglée de telle sorte qu’il soit situé plus bas que le regard, et à une distance de 50 cm minimum de nos yeux

  2. Faire des pauses régulières, toutes les 20 mn, et en profiter pour regarder quelque chose au loin, afin de détendre les muscles oculaires

  3. Penser à cligner souvent des yeux, et les humidifier avec des larmes artificielles si besoin

  4. Avoir une correction optique adaptée à sa vue

Sachez que vous pouvez utiliser des lunettes anti-lumière bleue, ou des filtres à placer sur votre écran. Même s’ils laissent passer une partie de la lumière bleue, ils réduisent l’intensité de l’exposition.

MNC

Marie-Noëlle Clément

Marie-Noëlle Clément

Psychiatre

Médecin directeur de l'Hôpital de Jour pour Enfants André Boulloche à Paris, elle travaille plus particulièrement sur les relations que les publics jeunes entretiennent avec les écrans, la communication avec les jeunes enfants, et l’autisme.

Newsletters

Cliquez-ici pour retrouver tous les articles par newsletter

Archives

  • 2019 (19)
  • 2018 (53)
  • 2017 (1)

Catégories