Question/Réponse #1

21 octobre 2020

La question du mois :

Bonjour,

Je suis la maman d’un enfant de 3 ans et demi qui fréquente depuis septembre une école maternelle du centre de Paris. Nous venons de découvrir que, durant les TAP (temps d’activités périscolaires), les enfants sont « mis » devant la télévision.

Avant d’aborder le sujet avec les responsables des TAP (qui sont sous l’autorité directe de la mairie d’arrondissement), je voulais vous demander ce que vous pensez de cette situation et si vous avez déjà eu affaire à ce type de situations? Je suis en effet en recherche d’arguments, de contacts de référence et de solutions à proposer pour que la TV soit éliminées de ces temps « d’activités ».

Vous remerciant d’avance de votre réponse, je me tiens à votre disposition.

 

Notre réponse :

Vous êtes nombreux à nous interpeler sur des pratiques d’utilisation d’écrans en crèche ou en maternelle. Vos témoignages évoquent l’utilisation de la tablette en crèche ou de la télévision en maternelle. Vous vous demandez comment en parler avec les responsables et quels arguments mettre en avant pour limiter cette utilisation à des pratiques utiles pour les enfants. Voici quelques arguments pour vous y aider :

En avril 2019, l’Académie des sciences, l’Académie nationale de médecine et l’Académie des technologies a rendu un rapport pour appeler à une vigilance raisonnée sur les technologies numériques. Elles préconisent de limiter l’accès aux écrans des plus jeunes (surtout moins de 3 ans) mais surtout d’en accompagner toujours une utilisation raisonnable. Sur le même sujet, Jacques Toubon, Défenseur des droits, et son adjointe Geneviève Avenard, Défenseure des droits des enfants recommandaient en 2018 aux pouvoirs publics l’application d’un strict principe de précaution en interdisant l’exposition des enfants de moins de trois ans aux écrans dans les lieux les accueillant et en ne permettant cette exposition, pour les plus de trois ans, que de manière accompagnée et limitée et dans le cadre d’un projet éducatif. Enfin, on peut y ajouter les recommandations de l’Académie Américaine de Pédiatrie : l’utilisation d’écrans doit être découragée avant l’âge de 18 mois, en dehors du vidéo- chatting (type Skype ou FaceTime). Entre 2 et 5 ans, le temps d’écran doit se limiter à moins d’une heure par jour, en privilégiant les programmes éducatifs et toujours en accompagnant les enfants pour les aider à comprendre ce qu’ils regardent.

 

Une exposition à la télévision des petits de maternelle doit donc se faire dans un projet pédagogique construit afin que l’enfant y tire profit. L’écran à cet âge n’a d’intérêt que dans le partage entre tous les élèves d’un objet commun et s’il est accompagné par un adulte qui permet de mettre du sens. Son utilisation doit rester limitée dans le temps et ne doit pas être utilisée à des fins autres qu’un travail pédagogique. Il n’est pas recommandé par exemple de l’utiliser pour calmer les enfants trop excités, cela risquerait d’augmenter leur besoin de se défouler !

 Sophie Bruneteaux

Sophie Bruneteaux

Psychologue Clinicienne

Sophie BRUNETEAUX est psychologue clinicienne et EDA (Education Développement Apprentissage)

 

Newsletters

Cliquez-ici pour retrouver tous les articles par newsletter

Archives

  • 2020 (19)
  • 2019 (30)
  • 2018 (53)
  • 2017 (1)

Catégories