Des idées d’ateliers pour la rentrée

27 septembre 2019 | Non classé

C’est la rentrée, avec son cocktail d’inscriptions aux activités scolaires, extra-scolaires, sportives, musicales, créatives…

Voilà une activité qui devrait faire changer notre façon de voir les relations des préadolescents et adolescents avec les ordinateurs. Les Magic Makers* proposent des ateliers, des stages à l’intérieur et à l’extérieur des établissements. « Depuis 2014, Magic Makers déploie des ateliers de code informatique à destination des enfants et des adolescents. Notre objectif ? Leur donner les clés du futur pour qu’ils s’approprient le Monde dans lequel ils vont vivre. ». Il existe aussi d’autres ateliers, comme Les Ingéniaux** dans le 13ème arrondissement de Paris, ou le LudyLab*** en Vendée. Ce qui est intéressant, c’est qu’ils proposent parfois de transformer les jouets existants -Lego par exemple- en robots. Les animateurs accompagnent aussi des projets de création numérique. Pour les parents qui aimeraient voir leurs enfants développer une pratique informatique plus créative, pour les enfants qui aiment « bidouiller » leurs jouets, c’est une superbe initiative.

On regrette un peu le prix des activités (30 euros l’atelier, 200 euros le stage de vacances, 60 euros le mois d’activité hebdomadaire) et le discours parfois axé sur « il faut préparer les enfants au futur », qui peut surfer sur la vague des « toujours plus de cours supplémentaires » pour des enfants qui doivent construire un bon dossier scolaire. Le codage est une compétence qui devrait être dispensée à tous. Or il n’est pas abordé dans les programmes scolaires d’école élémentaire et de collège. Ces formations parallèles et payantes risquent d’aggraver les inégalités sociales dans la maîtrise des outils numériques. Cependant elles ouvrent la voie à une pédagogie future du codage. Il est aussi possible que de futurs instituteurs et professeurs formés à ces compétences, par exemple au cours de ces ateliers, les intégreront dans leurs programmes d’enseignement.

Cependant, dans le cadre d’un atelier ponctuel, c’est peut-être un bon moyen d’encourager l’utilisation des ordinateurs et consoles à un autre usage que la visualisation de vidéos ou que les jeux en ligne, tout en flattant les goûts des enfants et des adolescents, en favorisant le partage et le dialogue à l’intérieur de la famille ! Tout d’abord, les parents ne se sentent pas toujours capables d’accompagner les préadolescents dans des activités de création avec l’informatique, type retouche de photo, stop-motion, codage de jeu vidéo, etc. Ensuite, coder est effectivement un apprentissage utile pour l’avenir. Enfin, créer soi-même des programmes, et surtout des robots, c’est le meilleur moyen de comprendre, critiquer, et maîtriser les algorithmes de décision et les machines qu’on tentera peut-être de nous imposer dans le futur.

*https://www.magicmakers.fr/

**https://les-ingeniaux.com/

***https://www.ludylab.fr/le-ludylab/

Constance Prieur

Constance Prieur

Interne en santé publique

Constance Prieur est interne de santé publique en Ile-de-France, formée à la psychiatrie, au management et à l’économie de la santé.

Newsletters

Cliquez-ici pour retrouver tous les articles par newsletter

Archives

  • 2019 (27)
  • 2018 (53)
  • 2017 (1)

Catégories