Des recommandations sur les écrans enfin introduites dans les carnets de santé !

18 mars 2018 | Non classé

Douze ans après la sortie de la version actuelle du carnet de santé, le ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé, lundi 5 mars, qu’une nouvelle mouture entrerait en vigueur à partir du 1er avril prochain. Cette actualisation s’inscrit notamment dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de santé, qui vise à instaurer une politique de promotion de la santé, incluant la prévention, dans tous les milieux et à tous les âges de la vie.
Ainsi, en dehors de nouveaux vaccins et de nouvelles courbes de croissance, ce sont plusieurs messages de prévention qui ont été introduits dans le carnet de santé, en lien avec des risques identifiés ces dernières années. Les recommandations portent sur :
1. le bisphénol A dans les biberons,
2. la manière de réagir aux pleurs de son bébé pour éviter le « syndrome du bébé secoué »
3. et les écrans !

Le carnet de santé est remis gratuitement à la maternité à tous les parents. Il permet de bénéficier de conseils de base sur la santé et la sécurité de l’enfant, et de suivre son développement. Il constitue un document de référence à forte valeur symbolique. On pouvait donc s’étonner à juste titre que les écrans, si présents dans nos vies familiales et dans les questionnements des parents, ne fassent l’objet d’aucune recommandation spécifique dans cet opuscule.

C’est à présent chose réparée, et dès le 1er avril, chaque parent pourra lire : « Avant trois ans, évitez de mettre votre enfant dans une pièce où la télévision est allumée même s’il ne la regarde pas« . Et également, quel que soit son âge, « ne donnez pas de tablette ou de smartphone à votre enfant pour le calmer, ni pendant ses repas, ni avant son sommeil« , « n’utilisez pas de casque audio ou d’écouteurs pour le calmer ou l’endormir« .

Il nous semble toutefois, à Trois Six Neuf Douze, que les commissions en charge de l’élaboration du nouveau carnet de santé auraient pu aller plus loin sur la question des écrans. Rappelons que Serge Tisseron, qui a élaboré les balises 3-6-9-12 pour apprivoiser les écrans et grandir, soutient depuis 2013 la nécessité d’introduire dans ce document des recommandations sur le bon usage des écrans (Les dangers de la télé pour les bébés, réédition février 2018). Lorsque le Haut Conseil de Santé Publique a sollicité son avis sur les consignes de prévention à promouvoir dans ce cadre, il a proposé qu’y soient inscrites les phrases suivantes :
1. Jouer avec votre enfant est la meilleure façon de favoriser son développement.
2. ​Evitez de mettre votre enfant devant la télévision avant 3 ans, et même d’allumer la télévision dans une pièce où il se trouve : elle nuit à son développement même s’il ne la regarde pas.
3. Ne mettez jamais de télévision dans la chambre de votre enfant.
4.  Fixez des règles claires sur les temps d’écran, ​respectez de grandes plages de temps sans écran, et encouragez les jeux traditionnels.
5. Interdisez les outils numériques pendant les repas, avant le sommeil, et ne les utilisez jamais pour calmer ​votre enfant.
6. Parlez avec votre enfant de ce qu’il voit et fait avec les écrans ; informez-vous sur les ​contenus des DVD, des programmes TV et des jeux vidéo.
7. Pensez à sécuriser les ​connexions.

Les recommandations adoptées sont donc pertinentes mais minimales. Nous espérons qu’elles auront le mérite d’attirer l’attention de chaque parent pour instaurer une meilleure hygiène familiale autour des écrans.

 

M-N.C

Marie-Noëlle Clément

Marie-Noëlle Clément

Psychiatre

Médecin directeur de l'Hôpital de Jour pour Enfants André Boulloche à Paris, elle travaille plus particulièrement sur les relations que les publics jeunes entretiennent avec les écrans, la communication avec les jeunes enfants, et l’autisme.

Newsletters

Cliquez-ici pour retrouver tous les articles par newsletter

Archives

  • 2019 (19)
  • 2018 (53)
  • 2017 (1)

Catégories