6 février 2022

La nouvelle série Netflix "Hype House" : entre idéalisation et désillusion du quotidien des jeunes influenceurs

« Hype House » est la nouvelle série diffusée par la plateforme Netflix depuis le 7 janvier 2022. Définie par certains comme un docu-série, et par d’autres comme télé-réalité, la série se veut unique et innovante en montrant à l’écran des personnalités d’internet.  En effet, le nom de la série est tiré d’un collectif de jeunes influenceurs dont le quotidien fait l’objet de cette série-documentaire.

Hype House est un collectif créé en décembre 2019 regroupant, dans une maison luxueuse de Los Angeles, vingt jeunes influenceurs ayant acquis leur notoriété principalement sur le réseau social TikTok. Ce collectif a pour objectif de réunir les influenceurs les plus populaires afin qu’ils travaillent ensemble et qu’ils augmentent leur créativité, leur contenu et leur visibilité. Le #hypehouse a aujourd’hui plus de 100 millions de vues, et le collectif a pu, en décembre 2020, devenir propriétaire d’un manoir. Loin d’être l’unique « maison de collaboration », également appelée « maison de contenus », (maison dans laquelle vivent plusieurs créateurs de contenus qui travaillent ensemble), la Hype House est en revanche la première à faire l’objet d’une télé-réalité dans laquelle les « coulisses » des influenceurs sont révélées. L’annonce de la série en avril 2021 avait d’ailleurs provoqué beaucoup de buzz. D’une part par les fans impatients de voir la vie quotidienne (habituellement peu dévoilée) de leurs influenceurs préférés, et d’autre part par les adeptes de Netflix qui ne comprennent pas comment la plateforme a pu approuver cette diffusion (certains auraient même menacé de résilier leur abonnement) .

La diffusion de cette série soulève inévitablement des questions autour de l’idéalisation des réseaux sociaux par les adolescents, et surtout des influenceurs qui y font « carrière ». Effectivement, les jeunes acteurs de cette série, âgés de 15 à 22 ans, sont des jeunes utilisateurs de TikTok dont la vie a basculé du jour au lendemain grâce à la diffusion de leurs contenus. Cette nouvelle série est donc perçue comme un « projet ambitieux et courageux », dans la mesure où « les stars du web deviennent des stars du petit écran » , mettant en avant de jeunes acteurs et visant un public similaire. Le programme est d’ailleurs « recommandé pour les 13 ans et plus » et le public visé est celui des adolescents et des utilisateurs de TikTok. Cependant, si la recommandation « 13 + » est cohérente avec la réglementation en vigueur concernant l’âge minimum pour s’inscrire sur les réseaux sociaux (13 ans avec consentement des parents), il est évident que certains utilisateurs de TikTok sont bien plus jeunes. En effet, l’application s’est rapidement imposée comme la plateforme la plus téléchargée en 2019, avec plus de 800 millions d’utilisateurs. C’est l’une des applications les plus utilisées au monde par les 16-24 ans et l’application mobile préférés des 8-13 ans . Par ailleurs, il est reconnu qu’en France la moitié des jeunes filles entre 11 et 14 ans sont sur TikTok , et en 2019 l’application a été condamnée à payer une amende de 5,7 milliards de dollars pour avoir récolté de manière illégale les données personnelles de mineurs . Il est étonnant de constater que la plateforme Netflix diffuse un contenu encourageant l’utilisation de telles applications, après le succès de son documentaire « derrière nos écrans de fumée » qui traitait justement du pouvoir, des dangers et des dérives des réseaux sociaux .

Quelques semaines après sa diffusion, quel impact cette série a-t-elle provoqué chez son jeune public ?

Les critiques de la série sont finalement assez unanimes pour dénoncer la pauvreté et la tristesse de ce qui est révélé dans cette télé-réalité. Le quotidien des jeunes stars influenceurs semble terne, vide de sens, et même déprimant : « c'est un portrait effectivement déprimant Personne ne semble passer un bon moment. Les enfants sont constamment stressés par la perspective d'être annulés et les coups de fouet de fans toxiques » .

Loin de vouer un culte aux influenceurs et à leur mode de vie, la série provoque finalement l’effet inverse : les stars d’internet semblent vulnérables, démotivées, déprimées et complètement déconnectées du monde réel. La série permet donc, à son insu, de lever le voile sur les fantasmes de vies rêvées que nourrissent les jeunes utilisateurs de TikTok. Certaines critiques vont même questionner l’objectif de cette série : « C'est presque comme si la série avait été créée dans le but explicite de convaincre les adolescents que c'est nul d'être célèbre sur les réseaux sociaux » .

Alors que Netflix annonçait "Un aperçu des stars dont on parle le plus sur les réseaux sociaux alors qu'elles naviguent dans l'amour, la célébrité et l'amitié tout en créant du contenu et en vivant ensemble", les critiques, elles, s’accordent à dire que la seule chose intéressante de la série est le levé de voile sur cette notoriété aberrante, vide de sens, de joie et de valeur.

Charlotte Labossière

https://homemedia.fr/hype-house-casting-date-de-sortie-critique-et-bande-annonce/

https://www.telerama.fr/enfants/la-face-cachee-de-tiktok-trois-infos-a-retenir-de-la-video-du-roi-des-rats,n5887804.php

https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/tiktok-amende-record-de-5-7-millions-de-dollars-pour-collecte-illegale-de-donnees-de-mineurs-809164.html

https://www.3-6-9-12.org/derriere-nos-ecrans-de-fumee/

https://www.theguardian.com/tv-and-radio/2022/jan/08/hype-house-netflix-series-shows-the-depressing-side-of-tiktok-fame

https://www.buzzfeednews.com/article/stephaniemcneal/hype-house-netflix-review

https://www.vox.com/the-goods/22877013/hype-house-netflix-show

photo de l'auteur

Association 3-6-9-12